Pourquoi assurer mes instruments ?

Que vous soyez professionnel ou amateur, étudiant en conservatoire, seul ou en groupe, dès lors que vos instruments représentent une valeur significative, telle que vous auriez du mal à les remplacer en cas de souci, vous avez intérêt à vous interroger sur la pertinence de souscrire une assurance.

Vos instruments sont exposés dès lors que vous vous déplacez pour vos répétitions, vos cours, ou n'importe quel spectacle, mais également chez vous, qu'il s'agisse de casse ou de vol.

Classiquement, vous vous interrogerez sur les couvertures déjà disponibles via votre assurance Habitation, votre assurance Auto, etc... mais vous réaliserez vite qu'elles sont très limitées, soit qu'elles restreignent les lieux, soit qu'elles ne couvrent pas certains événements, etc... sans évoquer les éventuels pafonds de valeurs ou les vétustés applicables.


Les points forts de notre contrat

Nos contrats sont conçus pour vous accompagner dans toutes les situations que vous rencontrerez dans votre vie de musicien.

Garanties acquises en tous lieux : votre contrat vous garantit au cours de tous vos déplacements, et en tous lieux, intérieurs comme extérieurs : domicile, studio, salle de répétition ou de spectacle, sur scène, etc..., dans le monde entier, y compris VOL EN VEHICULE.

Pour tous types d'instruments : Nous couvrons aussi bien les instruments acoustiques qu'électriques ou électroniques, sans oublier leurs accessoires : étuis, archets, pieds, pédales d'effets, etc... Nous incluons également le matériel d'amplification, les jeux de lumières, machines à fumée, et tous les accessoires indispensables (câbles, micros...).

Garantie "Tous dommages accidentels" : dès lors que la cause du dommage est involontaire, fortuite et soudaine (définition légale de "l'événement accidentel"), les garanties pourront s'exécuter. Une sangle qui lâche, une bousculade, une boisson renversée.... tout ceci est couvert.

Des montants indemnisés cohérents : les dommages partiels (réparations) sont indemnisés sans vétusté. De la même façon, les instruments de luthier sont indemnisés en valeur de réfection à neuf. le cas échéant, la "dépréciation tonale" (perte de valeur définitive du fait de la réparation) est également indemnisée. Le matériel d'amplification est indemnisé en "valeur de remplacement au jour du sinistre", et ce sans limite d'âge. Ainsi, même s'il s'agit de matériel très ancien, vous avez la certitude de pouvoir vous rééquiper à l'identique.


Les plus "pro"

Ce sont des garanties complémentaires, incluses d'emblée dans votre contrat. Elles ne se limitent bien sûr pas aux seuls musiciens professionnels, mais pour les activer, il faut que vous puissiez justifier d'une ou plusieurs dates rémunérées qui seraient menacées par le sinistre que vous subissez.

Prise en charge de la location d'un instrument de remplacement : la première priorité est de vous permettre d'honorer votre engagement. Ainsi, nous mettrons tout en oeuvre pour que vous ayiez à disposition un instrument comparable à celui que vous avez assuré.

Compensation du cachet perdu si vous ne pouvez pas honorer un engagement : s'il s'avère impossible de vous proposer une solution de remplacement, et si vous vous trouvez en position de perdre votre engagement consécutivement à un sinistre assuré, nous pouvons compenser la perte de revenu qui s'ensuivrait.


Comment ça fonctionne ?

L'ensemble des garanties est acquis d'emblée dans le contrat, ainsi, il n'y a pas d'inquiétude à avoir sur d'éventuelles clauses spéciales à demander.

Déclarations : Vous pouvez assurer autant d'instruments que vous voulez sur un seul et même contrat. Il suffit de les déclarer lors de la souscription. Et en cours d'année, si vous ajoutez ou retirez du matériel, il suffit de le signaler : le contrat s'ajuste instantanément. Attention toutefois : ce qui ne figure pas au contrat n'est pas assuré !

Justificatifs : c'est une question essentielle ! En effet, pour qu'un contrat d'assurance s'exécute correctement, vous devez pouvoir justifier du préjudice que vous subissez, ce qu'on fait généralement en présentant les factures d'achat...Seulement voilà, il est très fréquent de ne pas avoir de documents pour ses instruments de musique. La solution est finalement assez simple: en l'absence de facture, un justificatif établi par un luthier ou un professionnel compétent certifiant du bon état et de la valeur du matériel assuré suffira.


Un devis ?

Vous souhaitez recevoir un devis gratuit et sans engagement ? utilisez le formulaire ci-dessous pour nous adresser votre demande. Décrivez votre matériel et vos instruments en précisant les marques, modèles, années et valeurs à assurer.